San Bartolomeo all’isola

Cette basilique, située sur l’île tibérine (d’où son nom),
a été donnée en 1999 par saint Jean-Paul II
à la communauté Sant’Egidio,
afin d’y commémorer les martyrs contemporains

Saint Barthélemy (appelé Nathanaël par saint Jean dans son évangile) est l’un des douze apôtres, dont on dit qu’il a été écorché vif en raison de sa foi : les reliques de ce martyr de l’origine du christianisme sont ici rejointes par les reliques de victimes de régimes totalitaires (communiste, nazi, par exemple) et d’autres persécutions, des XXème et XXIème siècles.

Une grande icône, intitulée A travers la grande épreuve, est installée dans l’abside, juste derrière l’autel. Dans les chapelles latérales, sont installés des souvenirs (bible, étole, crucifix, fioles, etc.) des martyrs, venant de tous les continents, rassemblés par la communauté qui a reçu plus de 12.000 témoignages et récits de martyres au moment où l’église lui a été confiée !

Un commentaire sur « San Bartolomeo all’isola »

Les commentaires sont fermés.